Méditation

Share on facebook
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp

Méditons simplement

J’utilise 3 façons de méditer. On va dire 2 méditations “fermées” et une méditation “ouverte”. Je n’utilise pas de visualisation, de voyage mental, ou d’histoires pour méditer.

Méditer doit nous apprendre à maitriser notre mental et nous permettre de nous connecter à l’esprit. Mental et esprit sont deux choses distinctes et chacune utiles à leur façon.

1 – Méditation de concentration

J’utilise une écoute de musique pour me concentrer sur un instrument en particulier. Ca permet d’affuter la concentration, l’écoute, et canalise le mental sur un point précis. Concretèement dans mon mental pendant cette méditation, je n’entends que cet instrument. Rien d’autre ne me déconcentre. Cette méditation ne permet pas de descendre “en nous” ou “profond” mais est primordiale.

2 – Méditation de pleine conscience

Je ferme les yeux, je respire, j’observe les pensées qui me viennent, je les accepte, et je les laisse repartir. Petit à petit, les pensées “basiques”, laisseront place à des pensées plus profondes.

Par exemple  : 1er niveau de pensées : “j’ai mal au pied, j’ai froid, j’ai faim” ces pensées nous viennent du corps. Une fois laissées passées, un deuxième niveau de pensées apparait ayant pour origine le mental “je m’ennuie, qu’est ce que je dois faire, est ce que ç’est bien utile, j’ai l’air con etc..”

Une fois laissé passées ces pensées (y’en a pour plusieurs mois) on accède à des pensées qui peuvent avoir pour origine les émotions, ou l’âme. Les regrets, les envies, etc…

A chaque fois, on descend plus profond, on applique le même processus. Quand on en est là, les soucis du corps (j’ai mal, j’ai froid) paraissent bien loin. Mais attention ! Ca ne veut pas dire que j’oublie mon corps, je prend seulement de la distance avec ses “problèmes”. La méditation doit vous aider à mieux vivre dans le mon concret !!! Pas à vous créer un monde imaginaire déconnecté de la réalité !

3 – Méditation “ouverte”

Dans les deux méditation précédentes, nous méditons pour nous, comme si on faisait le tri en nous, de ce qui est important et de ce qui l’est un peu moins.

Ceci dit, des millions de personnes méditent dans le monde, souvent au même moment. Vous pouvez également méditer sur un problème, un blocage, une question en vous interrogeant et en interrogeant le monde. C’est ce qu’on appelle méditer en se connectant à l’Esprit. Vous pourriez progresser sur certaines problématiques en voyant apparaitre certaines réponses dans votre esprit. Mais c’est un échange ! Vous devez donc avoir fait une part de travail personnel préalable (d’où les méditations de pleine conscience), avant d’enrichir cette “base de données”.